[Séminaire T-tAg] 16 juin – L’étude des facteurs d’adoption du numérique en agriculture à travers le monde, par Nina LACHIA, responsable de l’Observatoire des Usages de l’Agriculture numérique.

< Lien pour vous inscrire >

Depuis quelques années, des études sont réalisées pour estimer les niveaux d’adoption des nouvelles technologies en agriculture. En France, on estime par exemple que 10% de la surface en grandes cultures est pilotée par télédétection, ou encore que 20% des agriculteurs sont équipés en capteurs de rendement. Pour comprendre ces niveaux d’adoption et accompagner au mieux les utilisateurs, distributeurs et fournisseurs, de nombreux chercheurs cherchent à étudier les facteurs impactant l’adoption (ou non) d’une technologie.

Une revue de littérature a été réalisée en sélectionnant ces articles de recherche à travers le monde : cette présentation traitera des principaux résultats, en les confrontant avec ce qui a été constaté en France sur l’adoption des technologies numérique ces dernières années.

Nina Lachia est ingénieur agronome à l’Institut Agro. Depuis 2016, elle a réalisé une quinzaine d’études sur les usages et l’adoption des outils de l’agriculture de précision en France dans les filières végétales et animales. Ces études sont produites dans le cadre de l’Observatoire des usages du numérique ( http://agrotic.org/observatoire/ ), porté par la Chaire AgroTIC et #Digitag. Au sein de l’équipe AgroTIC, Nina anime également des activités de formation auprès d’ingénieurs agronomes et de professionnels de la filière.