Retour sur l’International Data Week 2018, Gaborone, Botswana | 5-8 Novembre 2018

La semaine internationale de la donnée (International Data Week – IDW2018) a eu lieu en novembre dernier à Gaborone (Botswana), co-organisée par l’ISC World Data System (WDS), l’ISC Committee on Data for Science and Technology (CODATA), la Research Data Alliance (RDA), l’Université du Botswana  & l’ASSAF (Academy of Science of South Africa). Elle intégrait SciDataCon 2018, la 12e plénière de la Research Data Alliance (RDA) et les pré-réunions du groupe d’intérêt GAD sur les données en agriculture. de la RDA. Pascal Bonnet (Cirad & Relations internationales #DigitAg) représentait #DigitAg et a animé la table-ronde sur la collecte de données en Afrique du groupe Agriculture de la RDA, avec des collègues du Botswana et du Kenya. Il revient sur ces journées.

 

Le groupe Agriculture RDA

 

Panel Session on Data collection in Africa: State of the art, Challenges & Solutions

Modérée par Pascal Bonnet (Cirad, #DigitAg France), la table-ronde a réunit :

  • Mr Majola Mabuza, SACAU Southern African Confederation of Agricultural Unions
    Mr Mabuza a porté la perspective de la SACAU, confédération des unions agricoles de la région Southern African Development Community (SADC) qui regroupe 16 pays en Afrique australe et Océan Indien. La SACAU encourage le développement de services informationnels auprès de ses membres.
  • Mr Mompati Solomon, éleveur de bovins à viande en ranching du Botswana et agro-économiste
    Mr Solomon  a porté la perspective des éleveurs, utilisateurs de services basés sur les données , en particulier de services climatiques et sur les marchés.
  • Pr. Malope, BIDPA Botswana Institute for Development Policy analysis, chercheur (économiste).
    Mr Malope a porté la perspective de l’analyste des politiques publiques , utilisateur de données ouvertes pour l’évaluation, pour qui la qualité des données est un sujet de préoccupation.
  • Mr Boniface Akuku Kenya Agricultural and Livestock research Org., Director ICT, développeur.
    Mr Boniface Akuku a porté la perspective du développeur de solutions TIC et d’applications au sein du KALRO (Kenya Agricultural & Livestock Research Organization).
    Le Kalro développe de nombreuses applications pour les agriculteurs et éleveurs du Kenya, une médiation numérique essentiellement portée sur des guides de bonne pratiques en culture ou élevage. Mr Akuku a gagné un prix de la commission européenne pour le développement d’une application au service des éleveurs du Kenya (cf. http://www.fao.org/3/i9235en/I9235EN.pdf)

 

Plusieurs champs d’application de services informationnels pour l’aide à  la décision des acteurs des filières ont été mentionnés lors de la table ronde dans le contexte de cette région.

  • Données Information et services pour la Santé animale et la Protection des cultures
  • Données Information et services sur les services agro climatiques
  • Données Information et services sur les marchés, la Business intelligence
  • Données Information et services pour la traçabilité des produits agricoles dans les filières longues (commerce international) et courtes , pour améliorer la confiance du consommateur
  • Données Information et services pour l’information nutritionnelle

 

Consultation live de l’auditoire : Selon vous, quels sont les principaux facteurs qui entravent le partage des données et quels sont les éléments qu’ils affectent le plus ? (vote online Mentimeter)

 

La question plus globale du partage de données entre producteurs de données a été abordée, les facteurs limitants sont résumés en le nuage de mots. Le message fort est la question de la confidentialité (privacy), c’est-à-dire les conditions du partage de données entre  producteurs de données.

  • Cela fait bien écho aux travaux de #DigitAg dans le domaine juridique et SHS, et aux OFE (On Farm Experiment), où les données d’expérimentation sont souvent partagées entre membres d’une coopérative ou association déjà constituée.
  • Cela fait aussi écho à une présentation de deux collègues australiens juristes qui ont présenté le sujet « Opening access to data: how to balance open access and privacy rights » (Leanne Wiseman (Griffith University, Australia) l.wiseman@griffith.edu.au & Jay Sanderson, (USC, Australia) Jsander4@USC.edu.au)

 

En savoir +

Communications à télécharger :

  • Bonnet P. Panel session on data collection in Africa: «State of the art, challenges & solutions». Interest Group on Agricultural Data (IGAD) Meeting, Gaborone (Botswana), 5-6 November 2018. F1000Research 2018, 7:1800 (slides) – doi: 10.7490/f1000research.1116298.1
  • Bonnet P. « Role of competence centers (research) and open science movement in the framework of digital innovation hubs in agriculture, example of the #DigitAg Convergence Lab. » Gaborone (Botswana), 5-6 November 2018. F1000Research 2018, 7:1803 (slides) – doi: 10.7490/f1000research.1116300.1

 

Les groupes d’intérêt et de travail de la Research Data Alliance

Interest groups IGhttps://www.rd-alliance.org/groups/interest-groups

Working groups WGhttps://www.rd-alliance.org/groups/working-groups
Il s’agit de communautés plus réduites pour délivrer des produits concrets en 18 mois : (une norme ou un standard dans le monde de l’open data, un guide de recommandation , une solution technique etc. .

Certains groupes traitent de sujets touchant un sous-domaine de l’agriculture, comme :