Pierre Todoroff a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches mardi 23 juin 2020 à l’Université de La Réunion

Pierre Todoroff, membre de #DigitAg, a soutenu le 23 juin, son HDR sur le sujet: Du millimètre au kilomètre, assimiler l’hétérogénéité spatiale dans une agronomie du paysage au service d’une agriculture durable

Cet exposé a présenté une synthèse de 25 années de recherche dans le domaine du traitement de signal électromagnétique appliqué à des questions agronomiques. Ces travaux ont été consacrés à la caractérisation des cultures et de leur environnement biophysique, de l’échelle du site de mesure à l’échelle du paysage. Dans un premier temps ont été développés des méthodologies d’estimation des variables et paramètres clés du sol dans la croissance de la plante : teneur en eau, conductivité hydraulique. La télédétection satellitaire optique et radar a été introduite à la fois comme un outil pour multiplier les mesures et comme un moyen de changement d’échelle afin d’expliquer l’hétérogénéité de la croissance des plantes, de l’échelle intra-parcellaire à l’échelle du paysage.

Ont été également présentés des travaux portant sur le cycle du carbone dans le sol, plus particulièrement la séquestration du carbone dans les sols volcaniques comme levier d’atténuation du changement climatique. Cette thématique a été abordée sous l’angle de l’agronomie du paysage et fait appel à la fois à des méthodologies de mesure physiques locales (spectrométrie infrarouge), des méthodes d’analyse spatiale et des techniques de fouille de données.

Les perspectives de recherche présentées ont dessiné une synthèse des approches explorées et appellent à continuer à cultiver l’interdisciplinarité entre sciences physiques, mathématiques appliquées, science du sol, écophysiologie, et agronomie. Elles reposent sur l’articulation des outils que Pierre a contribué à mettre en place (chaines de traitement, méthodologies de mesures, modèles, outil d’aide à la décision), avec des méthodes de traitement de l’information (fouille de données, analyse spatiale), et des bases de données, grâce à un système d’information spatialisée, voie privilégiée pour répondre à des questions de recherche en agronomie du territoire. Ce projet vise ainsi à explorer les nouvelles technologies de l’information spatiale (big data, nouveaux capteurs, etc…) pour: proposer des solutions d’agriculture numérique adaptées aux agricultures du Sud, et  contribuer à améliorer les connaissances sur le bilan carbone et de GES de ces territoires.

Les travaux de recherche de Pierre Todoroff s’inscrivent dans les axes 3, 4 et 6 de #DigitAg:

  • Axe 3 : Capteurs et acquisition et gestion de données
  • Axe 4: Système d’information, stockage et transfert de données
  • Axe 6: Modélisation et simulation