[Paroles de doctorants] Priscilla Keip : Sélection des plantes pour la santé animale et végétale dans les pays du Sud au moyen de la navigation conceptuelle exploratoire

Priscilla porte un sujet de thèse cofinancée par #DigitAg.

Sélection des plantes pour la santé animale et végétale dans les pays du Sud au moyen de la navigation conceptuelle exploratoire

  • Date de démarrage : Novembre 2018
  • Université : Université de Montpellier
  • Ecole doctorale : I2S – Information, Structures, Systèmes
  • Discipline / Spécialité : Informatique
  • Directeur de thèse : Marianne Huchard, Université de Montpellier (LIRMM)
  • Encadrant(es)  : Marianne Huchard, Université de Montpellier (LIRMM), Pierre Martin et Pierre Silvie, Cirad AIDA
  • Financement : #DigitAg – Cirad
  •  #DigitAg : Thèse cofinancée – Axe 5 – Challenges 1: sujet transverse

Mots-clés : Plantes à effet pesticide – Fouille de données – Exploration de données – Navigation dans les données – Visualisation – Interaction Homme-Machine

Résumé :

Actuellement, les connaissances de PPAf sont structurées et stockées dans des tables. Selon les questions posées, l’extraction est actuellement réalisée par filtrage, raisonnement en utilisant les graphes conceptuels, etc. L’objectif de la thèse est d’élaborer une méthode générale, les outils théoriques et un prototype qui réponde à trois questions : – Quel serait le support formel le mieux adapté pour intégrer et représenter l’ensemble des connaissances de PPAf ? – Quels formalismes complémentaires permettraient d’élaborer un sous-corpus de connaissances en utilisant différentes méthodes de classification, i.e. les Arbres de décision, les règles d’associations, l’Analyse Formelle de Concepts, et l’Analyse Relationnelle de Concepts ? – Quelle méthode d’interaction Homme-Machine permettrait à différents profils d’utilisateur d’exprimer leurs requêtes produisant un sous-corpus de connaissances à la volée selon le contexte de navigation ?

Les travaux prévus dans la thèse seront orientés vers la mise au point et la diffusion d’outils d’exploration de connaissances pour les utilisateurs finaux. Ces travaux consisteront en :
– l’identification de tâches utiles (scénarios et personas) sur les données issues du projet Knomana
– l’état de l’art des techniques de data mining et de visualisation de données
– la conception et les fondements théoriques de la classification et de la navigation conceptuelle exploratoire par les techniques de data mining et d’interactions retenues et la définition des algorithmes pour construire à la demande des réponses autour de points d’intérêts dans les connaissances

Tout au long de la thèse, les résultats seront accompagnés par :
– la définition de méthodes d’interaction assistant les utilisateurs pour exprimer et transformer à la volée des requêtes suivant le contexte de navigation
– la mise en œuvre de l’approche sur les données de PPAf .

Contact:  priscilla.keip [AT] cirad.fr​