[Paroles de doctorants] Norontsoa Andriandralambo :  Les systèmes d’information de marché pour la promotion de l’entrepreneuriat au niveau des producteurs : analyse comparée du cas du riz et des légumes à Madagascar

La thèse de Norontsoa Andriandralamboporte est labellisée par #DigitAg.

Je m’appelle Norontsoa Andriandralambo, doctorante malgache en début de 3ème année de thèse à l’Ecole Doctorale Gestion des Ressources Naturelles et Développement (GRND), hébergée par l’Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques (ESSA) de l’Université d’Antananarivo (Madagascar). Je suis accueillie par l’UMR MOISA (Marchés, Organisations, Stratégies d’Acteurs) du Cirad. Ma thèse questionne sur le rôle des informations de marché sur le développement de l’entrepreneuriat au niveau des petits producteurs.
Je suis agro-économiste de formation et de carrière. Depuis 2004, j’ai toujours travaillé pour le développement de l’entrepreneuriat agricole et celui de l’accès des petits producteurs aux marchés. En 2014, j’ai commencé également à travailler pour le développement des systèmes d’information de marché. Mes filières de prédilection ? Celles à cycle court, notamment celles des légumes. En 2014, j’ai aussi eu l’opportunité de travailler sur la filière riz, aliment de base des malgaches et première culture faite par les agriculteurs.
Je suis convaincue que la promotion de la culture entrepreneuriale est un levier de développement et depuis 2014, j’ai constaté que les systèmes d’information sur les marchés agricoles sont des outils indispensables au développement de l’entrepreneuriat agricole, qui serait un levier au développement agricole et donc au développement rural.

 

Les systèmes d’information de marché pour la promotion de l’entrepreneuriat au niveau des producteurs : analyse comparée du cas du riz et des légumes à Madagascar

  • Date de démarrage : janvier 2016
  • Université : Université d’Antananarivo – Madagascar
  • Ecole doctorale :  Gestion des Ressources Naturelles (spécialité Agro-Management, Développement Durable et Territoire)
  • Discipline / Spécialité :  Sciences économiques
  • Directeur de thèse : Pr Marie Laure Ajorque Rakotoarivelo (enseignant ESSA, Université d’Antananarivo)
  • Encadrant(es)  :  Hélène David-Benz (Cirad – UMR Moisa)
  • #DigitAg : Thèse labellisée – Challenge 8

Mots-clés : Système d’information de marché, exploitation agricole, entrepreneuriat, riz, légumes

Résumé :

La disponibilité en informations de marché conduirait à améliorer l’arbitrage spatial et temporel des producteurs et leur insertion sur le marché (Shepherd, 1997 ; David-Benz et al., 2012). Kirzner (1973, 2005) définit l’entrepreneur comme étant l’individu qui adopte une posture de vigilance aux opportunités de profit. Selon Fayolle (2005) puis Kawasaki (2006), chercher à capter l’information existante en vue de saisir une opportunité de marché relève d’aptitudes entrepreneuriales. Verstraete et Saporta (2006) ajoutent que le comportement d’entrepreneur, traduit par la capacité à déceler un problème et/ou un dysfonctionnement sur une filière pour les transformer en une occasion d’affaires, est conditionné par la capitalisation d’informations de marché. Ainsi, pouvoir arbitrer dans le temps et dans l’espace puis s’insérer sur le marché, relève d’aptitudes entrepreneuriales. Donc, la disponibilité d’informations de marché devrait de façon récurrente renforcer les capacités entrepreneuriales des producteurs. Les systèmes d’information de marché (SIM) ont connu dans les pays en développement un essor important, notamment en s’appuyant sur les technologies de l’information. Or, la mobilisation des systèmes d’information de marché (SIM) par les producteurs apparait souvent limitée (Galtier et al., 2014). A Madagascar, plusieurs SIM diffusent des informations sur les produits agricoles et développent des outils d’apprentissage plus complets sur la commercialisation. Alors, quels rôles jouent les informations de marché dans le développement de l’entrepreneuriat au niveau des producteurs ?

L’objectif global de la thèse est de renouveler la réflexion sur les systèmes d’information de marché dans une perspective d’entreprenariat agricole, en cherchant à comprendre le rôle des informations conjoncturelles diffusées par SMS, par radio, via les techniciens agricoles ou en direct, et plus largement le rôle de la compréhension des marchés, dans les modalités de décision des producteurs et surtout le développement de leurs compétences entrepreneuriales. Il va s’agir d’examiner les déterminants des décisions des producteurs, depuis les choix de systèmes de production jusqu’aux modes d’insertion dans le marché, et la place qu’y occupent les informations/ connaissances du marché. Elle va permettre d’articuler une approche en termes de capitaux (humains, sociaux, naturels, matériels, financiers) et de caractéristiques entrepreneuriales des producteurs (innovation/créativité, prise de risque, veille informationnelle, proactivité), pour cerner les déterminants de l’utilisation des systèmes d’informations sur les marchés. La logique des producteurs, leurs processus de décision et d’arbitrage face à une opportunité de marché, leurs changements de comportements et modifications de pratiques ainsi que l’émergence de l’esprit entrepreneurial vont constituer le cœur du sujet.

L’approvisionnement de la capitale de Madagascar en produits alimentaires (surtout en riz, aliment de base, et en légumes, accompagnement principal du riz) est devenu problématique vu le taux d’accroissement démographique et l’exode rural qui s’intensifient. Depuis 2005, l’Observatoire du Riz (OdR) et le Système d’Information Economique sur les Légumes (Siel) diffusent des informations sur les marchés respectivement sur le riz et les légumes. Pour être plus concrète et plus pertinente, la thèse adoptera une démarche comparative et analytique entre les diffusions de l’OdR et celles du Siel ; elle étudiera  le cas de la filière riz et la filière légumes dans les bassins d’approvisionnement proches d’Antananarivo. Par ailleurs, la thèse veut approfondir les résultats issus du projet InfoRiz/Parrur concernant la place de l’information dans les stratégies et contraintes de commercialisation du riz et les élargir au cas des légumes, en collaboration avec le Cirad et les projets Profapan et Protana.

En termes de développement, la thèse s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche-développement sur l’approvisionnement urbain, qui soutient l’amélioration d’un système d’information de marché. L’évaluation des différentes formes de diffusion et de leur impact vise à contribuer à orienter les interventions du projet dans le sens d’une plus grande adéquation aux besoins des producteurs. En termes de recherche, elle contribue à élargir les approches d’évaluation d’impact des outils d’appui aux marchés agricoles. En termes de collaborations, la thèse mobilise l’Observatoire du Riz (PADR), le Système d’Information Economique des Légumes (CEFFEL), FERT (dans le cadre du projet Protana) et AgriSud International (dans le cadre du projet Profapan). FERT/Protana et Agrisud/Profapan mettent en œuvre le programme d’agrosylviculture autour d’Antananarivo financé par l’Union Européenne. On pourrait aussi envisager des échanges d’expériences et de résultats avec d’autres projets de recherche-action sur les SIM (FARMAF : Burkina Faso, Tanzanie, Zambie)

 

Contact:  norontsoaannie [AT] gmail.com

Réseaux : LinkedIn

Communications /Publications

 

  • ANRIANDRALAMBO N., DAVID-BENZ H. & RAHELIZATOVO N. (2017). Providing market information to small farmers in Madagascar. Challenging ICTs suitability. Lyon, France, 11èmes Journées de Recherches en Sciences Sociales de la SFER, 14-15 décembre, 16 pages. http://agritrop.cirad.fr/586657/
  • DAVID-BENZ H.,  ANDRIANDRALAMBO N. & RAHELIZATOVO N. (2017). Disseminating price information through mobile phone: are Malagasy farmers ready for it? Montpellier, France, Conférence EFITA sur l’utilisation future des TIC dans le secteur agroalimentaire, des bio-ressources et de la biomasse, 2-6 juillet, 15 pages.
  • DAVID-BENZ, H., ANDRIANDRALAMBO, N., CHIMIRRI, C., SOANJARA, H., RAHELIZATOVO, N., RIVOLALA, B., RAZAFIMANANTSOA, T.D., RAKOTONARIVO, C. & ABEL-RATOVO, H. (2016). “Comprendre les déterminants de l’accès au marché des producteurs pour améliorer les Systèmes d’Information de Marché. Le cas des producteurs de riz à Madagascar”. Dans: DUCHAUFOUR, H., RAZAFIMBELO, T., RAKOTOARISOA, J., RAMAMONJISOA, B. & RAKOTONDRAVAO (Editeurs Scientifiques), Recherche interdisciplinaire pour le développement durable et la biodiversité des espaces ruraux malgaches. Application à différentes thématiques de territoire. Actes du projet FSP PARRUR « PArtenariat et Recherche dans le secteur RURal », Antananarivo SCAC/PARRUR, Ed. MYE, pp. 189-214.
  • DAVID-BENZ, H., ANDRIANDRALAMBO, N., SOANJARA, H., CHIMIRRI, C., RAHELIZATOVO, N. & RIVOLALA B. (2016). Improving access to market information: a driver of change in marketing strategies for small producers? Rennes, France, the 149th EAAE Seminar “Structural change in agri-food chains: new relations between farm sector, food industry and retail sector”, October 27-28, 21 pages.