[Thèse soutenue] Narjiss Araba : L’apport du numérique dans la mise en œuvre d’une garantie de prix. Application aux marchés des céréales avec les contrats à terme et les options

Narjiss Araba porte un sujet de thèse cofinancée par #DigitAg.

Elle a soutenu sa thèse le lundi 16 novembre 2020, à 10h30.

 

 

Je m’appelle Narjiss Araba, et je prépare ma thèse en finance sur l’apport du numérique dans la mise en œuvre d’une garantie de prix chez les céréaliers français, au sein du laboratoire MRM (Montpellier Research in Management) de l’Université de Montpellier.

 

Je suis diplômée de l’Ecole d’Economie de Toulouse (TSE), où j’ai obtenu un Master en Economie de l’Environnement et des Ressources Naturelles.

J’ai effectué plusieurs stages dans le monde de la recherche, notamment avec Irstea, et donc, je me suis naturellement dirigée vers une thèse, pour participer à la création et à la diffusion du savoir.

 

L’apport du numérique dans la mise en œuvre d’une garantie de prix : application aux marchés des céréales avec les contrats à terme et les options

  • Date de démarrage : octobre 2017
  • Université : MUSE Montpellier Université d’Excellence
  • Ecole doctorale : EDEG , Montpellier
  • Discipline / Spécialité :  Economie – Finance
  • Directeur de thèse : Alain François-Heude (Université de Montpellier, MRM)
  • Financement : #DigitAg – Université de Montpellier
  •  #DigitAg : Thèse cofinancée – Axe 2Challenge 7

Mots-clés : Dérivés sur produits agricoles, stratégie de couverture, appropriation des technologies

Résumé :

Pour un producteur agricole, l’incertitude sur le prix et les quantités induit un risque important. La négociation d’un contrat avec un intermédiaire (stockeur ou courtier) permet de transférer une partie du risque. Une couverture prise en direct sur les marchés de dérivés permet d’optimiser les positions. Après avoir montré la pertinence d’une couverture (sur le marché à terme et/ou sur celui des options) d’un point de vue investisseur purement financier, les caractéristiques inhérentes à l’agriculteur sont intégrées (capacité cognitive, attitude vis-à-vis de l’aversion au risque, comportement des parties prenantes, …). Une application informatique permettant d’optimiser la couverture dynamique sera développée sur la base du modèle pour une décision instantanée en associant les producteurs et les partenaires financiers, puis dans une perspective de pérennisation de l’activité. Une extension est envisagée pour traiter des productions éloignées du produit standard échangé sur les marchés financiers de type bio. L’innovation managériale est sous tendue par l’outil numérique et devrait contribuer à favoriser l’appropriation des outils de couverture en harmonie avec les producteurs.

 

Contact:  narjiss.araba [AT] umontpellier.fr – Tél : 0614305807

Réseaux : ResearchGateLinkedIn

 

Communications / Publications

Araba N. and François-Heude A (2020), Revised rollover measure: an application to Euronext’s wheat futures contract, Finance Bulletin, 1(3), pp. 1-13.

  • Présentation des travaux en cours à l’atelier axes 1 et 2 de #DigitAg “Les SHS et le numérique », 2 février 2018 – pdf à télécharger