[Paroles de doctorants] Chloé Alexandre :  L’usage des nouvelles technologies de l’information et communication en Afrique de l’Ouest : quelles nouvelles formes de conseil et quels nouveaux apprentissages chez les agriculteurs ?

Chloé Alexandre est une des premières doctorantes co-financées par #DigitAg.

Je m’appelle Chloé Alexandre et commence mon doctorat à l’UMR Innovation du Cirad. Je m’intéresse aux évolutions qu’entraîne l’usage des nouvelles technologies de l’information et la communication (NTICs) pour la fourniture de services de conseil agricole en Afrique de l’Ouest.

J’ai commencé ma formation à Sciences Po Paris, où je me suis spécialisée en Développement International durant mon master. J’ai souhaité appliquer mes connaissances dans un secteur qui me parait crucial actuellement, de par les aspects environnementaux, sociaux et économiques qu’il touche : l’agriculture.
J’ai donc intégré l’Institut des Régions Chaudes de Montpellier SupAgro, où j’ai suivi un master professionnalisant formant les étudiants à concevoir des services d’appui aux producteurs dans les pays du Sud, et notamment les producteurs familiaux. J’ai souhaité faire une thèse pour pouvoir creuser en profondeur les implications de la diffusion des NTICs en matière de conseil aux producteurs.

L’usage des nouvelles technologies de l’information et communication en Afrique de l’Ouest : quelles nouvelles formes de conseil et quels nouveaux apprentissages chez les agriculteurs ?

  • Date de démarrage : novembre 2017
  • Université : Institut Agro-Montpellier SupAgro
  • Ecole doctorale :  EDEG Montpellier
  • Discipline / Spécialité :  Sciences de gestion
  • Co-encadrants : Guy Faure (Cirad, UMR Innovation) et Sophie Mignon (Université de Montpellier, MRM)
  • Financement : Cirad et #DigitAg
  • Projet de recherche : Dispositif de Recherche en Partenariat ASAP (Burkina/Mali/Côte d’Ivoire) – https://www.dp-asap.org/ 
  • #DigitAg : Thèse co-financée – Challenge 5 – Axes 1 et 2

Mots-clés : NTIC, services de conseil agricoles, processus d’apprentissages, Afrique de l’ouest

Résumé : Ce projet de recherche cherche à analyser les changements induits par l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication sur l’offre de conseil agricole, les apprentissages des agriculteurs et organisations professionnelles, et les innovations ainsi générées. L’étude se concentre sur les initiatives en Afrique de l’Ouest, et plus spécifiquement au Burkina Faso.

Contact:  chloe.alexandre [AT] cirad.fr – 04 67 61 71 18

Réseaux : ResearchGateLinkedInTwitter

Voir aussi : Numérique pour le conseil agricole en Afrique : l’exemple du Burkina Faso


Publications dans revues scientifiques

Nubukpo, Kako, Ludovic Temple, et Chloé Alexandre. 2020. Innovation numérique et transformation structurelle des économies africaines francophones, opportunités risquées pour le développement ? Technologie et innovation 5 (3)

Actes de conférence

Alexandre, Chloé, Toillier, Aurélie et Mignon Sophie. Deconstructing the myth of multi-actor partnerships by assessing farmer organizations’ capacity to innovate in open environments, World Open Innovation Conference (WOIC) 7th edition, Dec 2020, Berkeley, United States

Alexandre, Chloé (2018), Technologies de l’information et La Communication et Accompagnement Des Agriculteurs En Afrique de l’Ouest : Quelles Nouvelles Configurations Des Services de Conseil Agricole ? Proposition d’une Grille d’analyse, Conférence RRI, Nîmes, Atelier « Changements Organisationnels et Conseil : Nouvelles Formes d’accompagnement Du Processus d’innovations », 17p.

Alexandre, Chloé (2019) Emergence du numérique et transformations des services de conseil agricole au Burkina Faso, Symposium AgriNumA, Dakar, April 28