[REPLAY Séminaire T-tAg]

Comment un serious game peut-il participer à l’éducation financière des céréaliers?/Recommandations d’apports nutritionnels individualisés et en temps réel chez la truie en lactation, par Narjiss Araba et Raphaël Gauthier – 13.01.2021

T-Tag, webinaires scientifiques de #DigitAg : les doctorants #DigitAg présentent leurs travaux de recherche

Revoir les interventions de Narjiss Araba, docteure et Raphaël Gauthier, doctorant, et les échanges qui ont suivi:


Comment un serious game peut-il participer à l’éducation financière des céréaliers ?, par Narjiss Araba

Pour faire face à la volatilité des prix, les céréaliers français ont la possibilité d’utiliser les marchés financiers avec des outils tels que les contrats à terme. Le céréalier doit ainsi pouvoir comprendre comment les mécanismes d’achat et de vente de ces contrats à terme influencent son revenu. Pour cela, des formations en présentiel sont organisées. Les séances de groupe sont un moyen classique de formation. Mais l’utilisation d’un « serious game » durant ces séances pourrait être plus stimulant et pourrait également donner accès à la formation à distance pour des personnes isolées.  Nous nous demandons donc si le « serious game » peut être un artefact utile pour l’initiation des agriculteurs aux marchés financiers, et présentons le jeu C-REAL Game.

Narjiss est docteure en finance de l’Université de Montpellier (UM), et titulaire d’un Master en Economie de l’Environnement et des Ressources Naturelles de l’Ecole d’Economie de Toulouse (TSE). Elle enseigne actuellement à l’IUT de Montpellier relevant de l’UM, tout en poursuivant sa recherche au laboratoire MRM (Montpellier Research in Management). Son travail doctoral cofinancé par l’Université de Montpellier et #DigitAg, soutenu en novembre 2020, a porté sur l’utilisation des marchés financiers par les céréaliers français. Dans le cadre de sa thèse, elle a conçu et veillé au développement d’un outil numérique sous la forme d’un « serious game », dont l’objectif est d’initier les céréaliers à la couverture sur les marchés à terme.

Voir la page doctorant de Narjiss Araba


Recommandations d’apports nutritionnels individualisés et en temps réel chez la truie en lactation, par Raphaël Gauthier

L’alimentation de précision vise à satisfaire au mieux les besoins nutritionnels journaliers des animaux afin d’utiliser durablement les ressources alimentaires en élevage. Dans le cadre de cette thèse, nous proposons un système d’alimentation de précision de la truie en lactation capable d’établir des recommandations d’apports nutritionnels en tenant compte de ses caractéristiques et de celles de ses porcelets. Ce système d’aide à la décision repose principalement sur la combinaison d’un modèle nutritionnel et d’algorithmes de prédiction fonctionnant en temps réel. L’approche par modélisation mobilise des connaissances expertes du domaine de la nutrition de la truie en lactation, tandis que l’approche par machine learning permet de tirer parti des données abondamment collectées en élevage aujourd’hui.

Raphaël est diplômé de l’Ecole Supérieure d’Agricultures d’Angers et spécialisé dans le domaine des Productions Animales. Il s’intéresse depuis toujours aux technologies numériques, à l’exploration des données massives, et au rôle que ces outils peuvent jouer dans la mise au point de systèmes d’élevage efficients et durables. Il est accueilli par deux unités basées à Rennes, l’UMR de Physiologie, Environnement et Génétique pour l’Animal et les Systèmes d’Élevage (PEGASE) de l’Inrae, et l’équipe de Fouille de données collaborative à grande échelle (LACODAM) de l’Inria.

Dans le cadre de sa thèse, il a pu effectuer en 2019 un stage de recherche à l’Université Laval de Québec (QC, Canada) et travailler avec d’autres partenaires québécois pour la mise en place de ce nouveau système d’alimentation.

Voir la page doctorant de Raphaël Gauthier


Contact : sigolene.rousseau [AT] supagro.fr