[Paroles de doctorants]Anna Sow : Transformation des filières pastorales à l’ère du numérique : les systèmes d’information participatifs peuvent-ils renforcer l’accès aux marchés des éleveurs ?

Sujet de thèse financée par #DigitAg

Après un Master Géographie et développement durable à la Sorbonne Université (Paris IV) où j’ai effectué un stage sur le développement de filière laitière au Sénégal au Cirad, j’ai souhaité poursuivre dans le domaine de la recherche-action au travers d’une thèse portant sur les filières animales sahéliennes.
Dans le contexte d’une demande en viande et en lait croissante des villes, particulièrement au Sénégal, ma thèse s’intéresse à la manière dont le numérique permet un meilleur approvisionnement des marchés urbains, en densifiant et fluidifiant les réseaux commerciaux ville-campagne, grâce à la circulation de l’information. Plus précisément, il s’agit de savoir comment les divers systèmes d’informations formels et endogènes permettent aux acteurs des marchés et aux décideurs d’avoir une meilleure maitrise du marché, de la production et des territoires. Ce sujet s’inscrit dans la continuité de mes centres d’intérêt scientifiques en valorisant la compétitivité et la résilience du pastoralisme sahélien à travers le champ encore relativement récent du numérique.

Transformation des filières pastorales à l’ère du numérique : les systèmes d’information participatifs peuvent-ils renforcer l’accès aux marchés des éleveurs ?

  • Date de démarrage : 18 octobre 2021
  • Université : AgroParisTech
  • Ecole doctorale : ABIES (Agriculture, alimentation, biologie, environnement et santé)
  • Discipline / Spécialité : Géographie
  • Directeur de thèse : Marc Piraux ( Tetis, Cirad)
  • Encadrant(es)  : Jean-Daniel Cesaro ( Selmet, Cirad)
  • Financement : #DigitAg
  • #DigitAg : Thèse financée – Axe 1 : Impact des technologies de l’information et de la communication sur le monde rural, Axe 4 : Système d’information, stockage et transfert de données, Challenge 7 : Intégration de l’agriculture dans les chaînes de valeur, Challenge 6 : La gestion des territoires agricoles

Mots-clés : Filières pastorales, technologies numériques, circulation de l’information, mise en marché, gouvernance numérique participative,  Sahel

Résumé : Pour assurer l’approvisionnement des marchés par les filières pastorales, les Etats sahéliens ont développé des systèmes d’information de suivi des marchés (SIM), utilisant une variété de solutions numériques. Ces SIM cherchent à rendre le marché plus « transparent » et à renforcer la coopération entre acteurs au sein des filières (CILSS, 2016). Répondre à ces objectifs nécessite une solide organisation et des services informationnels via des canaux diversifiés (App web, pdf, SMS, radio, tv, journaux). A l’échelle régionale, la réalité montre une forte hétérogénéité dans la fonctionnalité des SIM. Parallèlement, les acteurs économiques développent de nouvelles pratiques d’échange d’information basées sur les technologies numériques. Ces innovations (fintech, B2C etc.) créent de nouvelles opportunités d’accès au marché dans un paysage sociotechnique en mutation. Cette thèse a pour vocation d’analyser les processus d’inclusion des pasteurs dans les filières commerciales grâce à l’émergence de systèmes d’information numériques. L’intégration des nouveaux usages numériques dans les dispositifs marchands permettrait aux acteurs des filières pastorales de renforcer leur coordination par le biais de SIM fonctionnels et participatifs.


Contact: anna-prisca.sow [AT] cirad.fr​ – Tél : Sénégal +221773020298, France +33782195698


Communications / Publications:

  • Cesaro. J.D. et Sow. A.P. (2021) Des outils numériques pour gérer un bassin laitier d’agropasteurs en Afrique de l’Ouest, Grain de Sel, 2p.
  • Vall et al. 2021. « Early effects of the COVID-19 outbreak on the African dairy industry : Cases of Burkina Faso, Kenya, Madagascar, and Senegal ». Cahiers Agriculture, vol 30: 14. (open access)
  • Sow. A.P. (2020) Co-concevoir un système de collecte de lait efficient dans la région de Fatick: les défis de l’émergence d’une chaine de valeur lait (Sénégal). Agritrop. 124p.