Les Masters


Sciences agricoles et Agronomie

AgroDesign (Master of Science, Montpellier SupAgro)

Programme orienté Agronomie et Sciences de l'ingénieur

Diplôme Master international en Agronomie et Agroalimentaire

  • Spécialisation: AgroDesign -  Conception de systèmes de culture productifs, écologiques et durables, en Méditerranée et en régions tropicales en intégrant des changements globaux (climat, ressources, biodiversité, sécurité alimentaire ...)
  • Niveau d'entrée : Niveau M1 parmis : protection des plantes, écologie, biologie, écophysiologie, génétique, agronomie
  • Langue : Anglais
  • Public concerné : Formation initiale ou Formation continue ou Etudiant étranger

Former de jeunes scientifiques aux processus d'analyse et conception de systèmes en interdisciplinarité afin de contribuer à la création de systèmes de culture sains et durables pour les régions de la Méditerrannée et tropicales, dans un contexte de changement lié aux enjeux climatiques, de ressources, de biodiversité et de sécurité alimentaire.

Site Internet
Coordination: Pr Jacques Wéry & Pr Claire Neema (Montpellier SupAgro)
Challenges #DigitAg : 1 - 3
SEPMET : Sélection et évolution des plantes méditerranéennes et tropicales (Master of Science, Montpellier SupAgro)

Programme orienté Agronomie et Sciences de l'ingénieur

Diplôme Master international en Agronomie et Agroalimentaire

  • Spécialisation: Sélection et évolution des plantes méditerranéennes et tropicales - SEPMET
  • Niveau d'entrée : Bac+3
  • Langue : Anglais
  • Public concerné : Formation continue ou Etudiant étranger

La formation développe : un savoir pour la maîtrise de la production végétale, la sélection variétale et sa valorisation dans la filière semences et plants, un savoir-faire pour l’utilisation de différents outils (statistiques, bio-informatique) et méthodes (biotechnologies, génomique), un savoir-être pour l’intégration des aspects sociaux, éthiques, économiques et juridiques, particulièrement importants dans cette filière.

Site internet
Coordination: Pr Jean-Luc Regnard & Pr Jacques David (Montpellier SupAgro)
Challenges #DigitAg :  1 - 2
AgroTIC : Technologies de l’information et de la communication pour l’Agriculture et l’Environnement (Diplôme d'Ingénieur Agronome - niveau Master, Montpellier SupAgro)

AgroTIC : Technologies de l’information et de la communication pour l’Agriculture et l’Environnement

Diplôme d'Ingénieur agronome - niveau Master

Donner à nos élèves ingénieurs agronomes les méthodes et les outils pour répondre aux défis de l’agriculture numérique

  • Objectif : Former des élèves ingénieurs agronomes aux outils et méthodes de l’agriculture numérique pour répondre à des métiers identifiés
  • Les + : Pédagogie active par projet proche du monde professionnel. Projets courts, des projets longs (6 mois en lien avec une entreprise), challenge, défi technique, module en agriculture de précision en pédagogie .
    Le cursus AgroTIC peut  être suivi en alternance.
  • Débouchés : PME, Start up, grands groupes, création de sociétés de services

L’étudiant en spécialisation AgroTIC développe une deuxième compétence en technologie de l’information appliquée à l’agronomie et à l’environnement qui lui permet :

  • de maîtriser une nouvelle gamme d’outils incontournables pour toute société de production ou de services (système de mesure et instrumentation, télédétection, géolocalisation, système d’information géographique, bases de données, logiciels de gestion de production, etc.,
  • d’élaborer un diagnostic (audit) sur les systèmes d’information d’une entreprise,
  • de proposer et de concevoir des solutions techniques ou des méthodes de traitement de l’information innovantes adaptées aux besoins des utilisateurs,
  • d’accompagner la mise en place et de gérer le déploiement des solutions préconisée,
    de contribuer à améliorer la durabilité (environnementale, technique, sociale, économique, etc.) des institutions ou des entreprises grâce aux nouvelles technologies, notamment par une meilleure capacité à prendre en compte et à traiter toutes les informations nécessaires à une décision stratégique.

 

Thèmes : Agriculture de précision, Applications mobiles, Capteurs, Réseaux de capteurs, EDI / interopérabilité, Télédétection, SIG, Géolocalisation, Calcul scientifique, Logique floue, GéoStatistiques, Spectrométrie / Chimiométrie, Réseaux, Architecture web, Web Mapping, Programmation, Algorithmique, XML, UML, Objet, Linux

Contenus / Programme

  • Calcul scientifique (Scilab)
  • Développement informatique (Java) (30 h)
  • Spectrométrie ; Télédetection  (40 h)
  • Géo-localisation ; SIG ; Géostatistiques (65 h)
  • Métrologie régulation ; - Automatique (50 h)
  • Conception de systems d’information environnementaux communicants (20 h)
  • Technologies et développement du web avec des outils libres (50 h)
  • Architecture des systèmes informatisés (réseaux) (20 h)
  • EDI (15 h)
  • Gestion de projet finalisé (120 h)
  • Veille technologique (10 h)
  • Découverte du monde professionnel (25 h)

 

Témoignage d'un ancien AgroTIC

 

Site Internet  &  www.agrotic.org
Responsable - Contact: Pr Bruno Tisseyre (Montpellier SupAgro) - bruno.tisseyre [AT] supagro.fr
Partenaires : Bordeaux Sciences Agro, Irstea
Lieu de formation : Montpellier/ Bordeaux
Langue : Français
Public : formation initiale, formation continue
Challenges #DigitAg : 1 - 3 - 4

 

APIMET : Amélioration des plantes et ingénierie des plantes tropicales et méditerranéennes (Diplôme d'Ingénieur Agronome - niveau Master, Montpellier SupAgro)

Programme orienté Agronomie et Sciences de l'ingénieur

Diplôme d'Ingénieur.e Agronome (niveau Master)

  • Spécialisation : Sélection végétale et développement dans les secteurs agricoles méditerranéens et tropicaux
  • Langue: Français
  • Etudiants français

L'objectif est de former des ingénieur.es généralistes dans le domaine des sciences du vivant, aptes à appréhender l’ensemble des facteurs scientifiques, techniques, socio-économiques, humains et culturels pour prendre des décisions dans un environnement changeant.

Site Internet
Coordination: Pr Jacques David (Montpellier SupAgro)
Challenge #DigitAg : 2

Informatique, Traitement des données et Sciences de l’Ingénieur

SE : Systèmes Embarqués (Master Ingénierie, Polytech - Université de Montpellier)

Systèmes Embarqués (SE)

Diplôme : Master en Ingénierie

Les systèmes électroniques constituent un vecteur d’innovation fort dans de nombreux secteurs d’activités: aéronautique, transports, gestion de l’énergie, aide médicale, sécurité numérique, multimédia, et se retrouvent de fait au centre de multiples enjeux sociétaux.

  • Objectif : Les formations d’ingénieurs étiquetées « systèmes embarqués » sont assez majoritairement tournées vers la dimension « informatique » de la discipline. Dans ce paysage, la formation proposée à Polytech Montpellier se démarque en proposant un programme qui demeure solide sur les aspects matériels sans pour autant négliger le développement logiciel pour l’embarqué. Ce positionnement est lié en partie à l’histoire de l’école qui développe ces spécialités depuis plus de 40 ans, mais surtout au tissu industriel régional, constitué d’une constellation de petites ou moyennes entreprises orientées vers le développement de produits électroniques demandant des compétences transversales.
  • Les + : Formation par apprentissage
  • Débouchés : Les diplômés exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que les matériels électroniques et informatiques, les services informatiques (SSII) et éditeurs de logiciels, les télécommunications (matériels et services).
    Les activités ont trait principalement à l'ingénierie des systèmes électroniques, les études et conseils techniques, la recherche et le développement, la production, l'exploitation, la maintenance, les essais, la qualité, la sécurité.
  • Ouverture internationale : Voyage d’étude 1 mois à l’étranger (en 2016 : Chengdu, Chine)

Le département Systèmes embarqués a pour objectif de former, en alternance école / entreprise, des ingénieurs opérationnels dans la conduite de projets industriels relevant des secteurs de l’électronique et de l’informatique industrielle pour les systèmes embarqués.


Thèmes : Les formations d’ingénieurs étiquetées « systèmes embarqués » sont assez majoritairement tournées vers la dimension « informatique » de la discipline. Dans ce paysage, la formation proposée à Polytech Montpellier se démarque en proposant un programme qui demeure solide sur les aspects matériels sans pour autant négliger le développement logiciel pour l’embarqué.

Contenus / Programme
Les trois années de formation représentent un total de 180 ECTS, soit 60 ECTS par année de formation, avec 116 ECTS pour la formation académique et 64 ECTS pour la formation en entreprise.
Le programme pédagogique est construit sur un total de 1800h d'enseignement à l’école, comme pour une formation d'ingénieur classique. Dans la mesure où une partie importante de l’enseignement technique de spécialité est dispensé de façon directe ou indirecte au sein de l’entreprise, les missions de l’école sont centrées sur :

  • Un enseignement théorique et scientifique solide ;
  • un enseignement de spécialité permettant de garantir un niveau de connaissance homogène au niveau des élèves apprentis, leur permettant ainsi d’ouvrir leur champ de compétence au-delà du contexte propre à chaque entreprise d’accueil ;
  • un enseignement en Sciences Humaines, Economiques, Juridiques et Sociales permettant aux futurs ingénieurs de communiquer et d'appréhender le fonctionnement de l’entreprise.

 

Site Internet
Responsable - Contact: Laurent Latorre - laurent.latorre [AT] umontpellier.fr
Partenaires : plus de 100 entreprises partenaires
Lieu de formation : Montpellier
Langue : Français
Challenges #DigitAg :
1 -  3 - 4
Biostat - Biostatistiques (Master Mathématiques, Faculté de Sciences, Université de Montpellier)

Biostatistiques (Biostat)

Diplôme : Master de mathématiques, parcours biostatistique

Le master de biostatistique donne à ses étudiants tous les outils (de la théorie aux applications) pour traiter les données massives, complexes et hétérogènes issues de l’environnement et du vivant.

  • Objectif : (1) former des chercheuses et chercheurs ou enseignants-chercheurs et enseignantes-chercheuses dans le domaine des probabilités ou de la statistique théorique ou appliquée : (2) former des statisticien-ne-s de haut niveau pour des organismes de recherche ou des entreprises, en particulier les laboratoires pharmaceutiques, pour lesquels la statistique est un outil indispensable.
  • Les + : Formation ancrée dans le laboratoire de mathématiques (IMAG) ; Nombreux devoirs/projets/stages de mise en pratique.
  • Débouchés : Types d’emplois accessibles : biostatisticiens, chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs d’étude statisticiens. Dans les secteurs : recherche et/ou enseignement public ou privé ; secteur recherche et développement des grands organismes ou entreprises ; établissements publics de recherche (CNRS, INRA, CIRAD, INSERM,…) ; laboratoires pharmaceutiques ; entreprises ou instituts techniques du secteur agronomique ; entreprises de cosmétologie ; sociétés de service...
  • Ouverture internationale : Ce parcours offre la possibilité d’un double diplôme avec l’Université de Sherbrooke au Canada.

L'ambition du parcours est de répondre aux attentes des étudiant-e-s de mathématiques intéressé-e-s par la statistique et l'aléatoire dans les domaines appliqué et théorique. Les aspects statistiques abordés dans ce parcours vont de la modélisation du vivant jusqu'aux problématiques les plus théoriques de la statistique et de la modélisation stochastique.

 

Thèmes : Statistique, probabilités, mathématiques, modélisation, données.

Contenus / Programme : Les aspects statistiques abordés dans ce parcours vont de la modélisation de l’environnement et du vivant jusqu'aux problématiques les plus théoriques de la statistique et de la modélisation stochastique. Pour un-e étudiant-e issu-e d'une filière mathématique, cette formation lui permet de comprendre les problématiques de biologistes ou de médecins, pour le développement et la mise en œuvre des outils statistiques adéquats. En outre, les perspectives biologiques ou médicales fournissent un important vivier de problèmes mathématiques aux étudiant-e-s intéressé-e-s par les aspects théoriques de la discipline. Pour un-e étudiant-e agronome ou issu-e d'une formation médicale, un des buts de la formation est d'enrichir ses connaissances dans les méthodes de traitement des données, tout en insistant sur la nécessité d'un investissement en statistique mathématique. De la sorte, il ou elle acquiert un recul indispensable dans l'utilisation des méthodes proposées dans les logiciels de statistique. Ainsi, à l'issue du M2, l'étudiant-e aura acquis suffisamment de savoir pour pouvoir s'engager, selon ses goûts et capacités, soit dans un travail de recherche sur une problématique théorique ou appliquée, soit occuper directement un emploi.

Site Internet du Master - Page de l'Université de Sherbrooke (Canada)
Responsable - Contact: Pr Benoîte de Saporta (Université de Montpellier) - Benoite.de-Saporta [AT] umontpellier.fr
Partenaires : Université de Sherbrooke, IMAG - Institut Montpelliérain Alexander Grothendieck, Université de Montpellier : Faculté des Sciences, Département Mathématiques
Lieu de formation : Montpellier
Langue : Français
Public : étudiants français et étudiants étrangers
Challenges #DigitAg 2 - 4 - 6
MIND: Mathématiques de l'INformation et de la Décision (Master of Science en Mathématiques, Faculté de Science, Université de Montpellier)

Programme orienté Informatique, Traitement des Données et Sciences de l'Ingénieur

Diplôme Master of Science en Mathématiques

  • Spécialisation: Mathématiques pour l'Information et la décision
  • Compétences doubles en statistiques et Management

Diplôme Conjoint avec IAE - Ecole Universitaire de Management

Site Internet
Coordination: Xavier Bry (Université de Montpellier)
Challenges #DigitAg :  7
DECOL : Données, Connaissances et Langage naturel (Master Informatique, Faculté de Science, Université de Montpellier)

Master Données, Connaissances, Langage Naturel (DECOL)

Master (Informatique)

Le Big Data et l’Intelligence Artificielle au service de la Science des Données

  • Objectif : Développer des compétences en Data Science, Big Data et Intelligence Artificielle
  • Les + : Pédagogie par projets et travaux pratiques
  • Débouchés : Data scientist, ingénieur de bases des données / connaissances / langage naturel
  • Ouverture internationale : Programme ERASMUS

La formation prépare les étudiants à la conception et mise en œuvre de systèmes de traitement d’informations complexes, exploitant des techniques émergentes en Big Data et Intelligence Artificielle et permettant la mise en œuvre de systèmes d’aide à la décision.

 

Thèmes : Data Science, Big Data, Intelligence Artificielle

Contenus / Programme

  • Modèles, systèmes et architectures pour les données massives
  • Fouille de données
  • Raisonnement automatique
  • Traitement du langage naturel
  • Aide à la décision

 

Site Internet
Responsable - Contact: Federico Ulliana - ulliana [AT] lirmm.fr
Partenaires : Institution publiques (ABES, Cirad) entreprises informatiques (IBM, CGI, ..)
Lieu de formation : Montpellier
Langue : Français
Public : Etudiants français et étudiants étrangers
Challenges #DigitAg : 1 - 2 - 3 - 4 - 6 - 7
IPS : Informatique pour les sciences (Master Informatique, Faculté de Science, Université de Montpellier)

Informatique pour les sciences (IPS)

Diplôme : Master (Informatique)

Interface entre le cœur du metier et les savoir-faire informatiques, reconversion professionnelle dans l'informatique

  • Objectif : La formation en 2 ans vise 2 types de profils : (1) Double compétence en informatique (interface entre le cœur du métier et les savoir-faire informatiques) ; (2) Reconversion professionnelle
  • Débouchés : Professionnel : ingénieur scientifique, développeur, ingénieur réseaux, chef de projet informatique, directeur technique... / Recherche : doctorat dans le domaine initial ou en informatique

Les besoins industriels en termes de développements innovants requièrent une pluralité des compétences. L’essor considérable de nos sociétés dans tout ce qui touche à l’information, à la communication ou encore à l’environnement est à l’origine de l’émergence de nouveaux métiers qui sont au centre des préoccupations du parcours «Informatique pour les sciences». L’objectif de ce parcours est de former en deux ans de futurs cadres à ces métiers à forte valeur ajoutée. Le parcours IPS est dédiée à des étudiants scientifiques qui souhaitent acquérir une formation solide et complète en informatique afin d’accéder aux nouveaux secteurs en expansion. Elle est destinée aux étudiants non informaticiens (mathématique, chimie, automatique, électronique, environnement, gestion, etc.) pour leur proposer une «reconversion à l’informatique». Ainsi, les compétences acquises permettent aux étudiants d’enrichir leur formation initiale avec des concepts informatiques essentiels. Ceci permet aux étudiants d’analyser avec davantage de pertinence les problématiques et de gérer des projets ambitieux dans un cadre professionnel. Les stages et les modules liés à la gestion des projets sont très importants dans la formation et complètent les enseignements proposés par le parcours.

Thèmes : Informatique

Contenus / Programme

  • Prolégomènes algorithmiques
  • Programmation
  • Système d'information et de bases de données
  • Système
  • Technologies du web
  • Réseaux
  • Structures de données
  • Interface homme-machine
  • Réseaux avancés
  • Technologies avancées du web
  • Algorithmique et complexité
  • Programmation avancée
  • Logiciel embarqué
  • Fouille de données
  • Administration de bases de données
  • Enjeux juridiques et déontologiques de l'informatique
  • Anglais
  • Analyse et conduite de projet
  • TER
Site Internet
Responsable - Contact: Konstantin Todorov - konstantin.todorov [AT] lirmm.fr
Lieu de formation : Montpellier
Langue : Français
Public : Etudiants français et étudiants étrangers
Challenges #DigitAg 1 - 2 - 3 - 4 - 6 - 7
GéoM: Géomatique (Master of Science en Géomatique, AgroParisTech - Centre de Montpellier et Université Paul-Valéry Montpellier 3)

Programme orienté Informatique, Traitement des Données et Sciences de l'Ingénieur

Diplôme Master of Science en Géomatique

  • Interdisciplinarité
  • Niveau requis : Minimum Bac +3
  • Public concerné : Etudiants Francais et Etudiants Etrangers

Interdisciplinarité. Connaissances environnementales, géographiques & informatique, gestion de données spatiales.

Site Internet
Coordination: Carmen Gervet (Université de Montpellier) & Jean-Pierre Chéry (AgroParisTech)
Challenges #DigitAg : 1 - 2 - 3 - 4 - 6 - 7
Sciences et Numérique pour la Santé (Master of Science en numérique, Université de Montpellier, Ecole des Mines Alès, Institut Mines-Telecom)

Programme orienté Informatique, Traitement des Données et Sciences de l'Ingénieur

Diplôme Master of Science en Sciences et Numérique pour la Santé

  • Interdisciplinarité
  • Niveau requis : Minimum Bac +3
  • Public concerné : Etudiants Francais et Etudiants Etrangers

Programme interdisciplinaire qui combine la santé & les sciences de la vie, l'informatique, l'électronique et les capteurs.

Site Internet & plus d'informations sur la spécialité Ingénierie des Dispositifs pour la Santé (IDS)
Coordination: Maurice Hayot & Pascal Poncelet (Université de Montpellier)
Challenges #DigitAg : 2 - 3 - 4

Management & Droit

IMDA : Innovation Management in Digital Agriculture (Master Innovation & Management double compétence, IAE - Ecole Universitaire de Management)

Innovation Management in Digital Agriculture (IMDA)

Diplôme : Master en Innovation et Management double compétence

Double compétence en management de projet innovant et agriculture

  • Objectif : Développer des compétences dans tous les domaines liés au management de l’innovation, notamment le digital.
  • Les + : Pédagogie par projets ; S’appuie sur des MOOC (notamment le MOOC création d’entreprises innovantes de l’IAE) ; Participation à des challenges
  • Débouchés : Management et développement de projets innovants, notamment lié au digital, dans le secteur de l’agriculture.
  • Ouverture internationale : Accords d’échange de l’IAE (plus de 50 partenariats, accréditation EPAS).

S’appuie sur le Master Management de Projet Innovant (MPI) de l’IAE (UM). Les étudiants auront une formation première en agri/agro de niveau minimum Bac+4 et complèteront leur formation à l’IAE par des enseignements, séminaires et projets de niveau Master 2 pour développer des compétences dans tous les domaines liés au management de l’innovation, notamment le digital.

 

Thèmes : Innovation

Contenus / Programme

  • Business Model et Business plan
  • Marketing de l’innovation
  • Evaluation et Financement de l’innovation
  • Idéation
  • Veille technologique et concurrentielle

parcours du Master MPI adapté au master IMDA

 

Site Internet - Page du Master Management de Projet Innovant (MPI)
Responsable - Contact: Pr Véronique Bessières (Université de Montpellier) et Véronique Bessière & Eric Stéphany, co-responsable - veronique.bessiere [AT] umontpellier.fr & eric.stéphany [AT] umontpellier.fr
- [AT]
Partenaires : Incubateurs, sociétés de conseil en innovation, entreprises, clusters numériques, écosystème innovation. Exemples : BIC Montpellier 3M, Myriagone Conseil, Visionari, French South Digital, Kaliop, Synersud, Transferts, IDATE
Lieu de formation : Montpellier
Langue : Français (possibilité de modules en anglais)
Public : étudiants français et étudiants étrangers
Challenges #DigitAg : 5 - 6 - 7 - 8
IP/IT - Droit de la propriété intellectuelle et TIC (Master en Droit, Université de Montpellier)

Droit de la propriété intellectuelle et TIC (IP/IT

Diplôme : Master Droit de l’entreprise, parcours IT/IT

Réfléchir le droit de la société de l’information

  • Objectif : Acquérir des connaissances juridiques dans le domaine et développer des compétences pratiques pour le conseil, la négociation et la rédaction de contrats en droit de la propriété intellectuelle et en droit numérique.
  • Les + : vision très globale de l’appréhension de la création intellectuelle dans la société de l’information et dans l’environnement numérique ; anglais appliqué à la PI : nombreux professionnels du droit IP/IT
  • Débouchés : Conseil en propriété industrielle, Juriste d’entreprise, Avocat
  • Ouverture internationale : Possibilité de faire son stage à l'étranger

Le Master 2 « Droit de la propriété intellectuelle et des TIC » est adossé à l’UMR 5815 « Dynamiques du Droit » de la Faculté de Droit de Montpellier (Université de Montpellier). Le Master propose 3 axes principaux : (1) droit de la communication (ex. le droit de l’internet, le droit du commerce électronique, protection des données personnelles), (2) droit de la propriété intellectuelle (droit d’auteur, droit des brevets, droit des marques, droit des dessins et modèles), (3) droit de l’innovation et de la recherche (contrats de valorisation de la recherche, contrats de R&D, recherche collaborative, open science, biodiversité, etc.).

 

Thèmes : Droit de la propriété intellectuelle, Droit du numérique, contrefaçon, droit d’auteur, droit des brevets, droit des marques, droit des dessins et modèles, droit des bases de données, multimédia, logiciel, droit international privé, technique contractuelle en PI, financement et fiscalité de la PI, contrats de partenariats de recherche, données personnelles, vie privée, droit à l’image, plateformes numériques, commerce électronique, droit de l’internet, droit de la presse, responsabilité des intermédiaires techniques, etc.

Contenus / Programme

  • UE 1 : Aspects fondamentaux de la propriété intellectuelle : épreuve orale (4 ECTS)
  • UE 2 : Pratique de la propriété littéraire et artistique : épreuve écrite de 3h (6 ECTS)
  • UE 3 : Pratique de la propriété industrielle : épreuve écrite de 3h (6 ECTS)
  • UE 4 : Information et communication : pratique et stratégie : épreuve écrite de 3h (5 ECTS)
  • UE 5 : Droit matériel et processuel de la contrefaçon : épreuve écrite de 1h à 3h (4 ECTS)
  • UE 6 : Architecture internationale de la matière : épreuve orale (3 ECTS)
  • UE 7 : Contrats de la propriété intellectuelle : épreuve écrite de 3h (6 ECTS)
  • UE 8 : Stratégies et management de la propriété intellectuelle : épreuve orale (5 ECTS)
  • UE 9 : Anglais juridique appliqué à la propriété intellectuelle : épreuve orale (4 ECTS)
  • UE 10 : Focus sur les usages professionnels : grand oral (5 ECTS)
  • UE 11 : Initiation à la recherche (4 ECTS)
  • UE 12 : Insertion professionnelle (5 ECTS)
  • C2i : Métiers du droit (2 ECTS)
Site Internet
Responsable - Contact: Agnès Robin (Université de Montpellier) - agnes.robin [AT] umontpellier.fr
Partenaires : Société Microsoft, Société Google, Société Laboratoires Fabre, Société Poisson Soluble, Cabinet Brev&Sud
Lieu de formation : Montpellier
Langue : Français
Public : étudiants Français et étudiants étrangers
Challenges #DigitAg : 5 - 6 - 7 - 8