La Recherche


6 Axes de recherche
2 Enjeux & 8 Challenges
25 unités et unités mixtes de recherche au service de l’agriculture numérique en France et dans les pays du Sud
56 bourses de thèses avec une aide financière spécifique pour les travaux du doctorant
50 Thèses labellisées
150 bourses de Master
18 années de post-doctorat
72 mois d’accueil de scientifiques haut-niveau
120 mois de développement informatique pour des démonstrateurs issus des résultats de thèses

L’objectif de #DigitAg est de créer les bases scientifiques pour le développement de l’Agriculture Numérique, en se basant sur une approche interdisciplinaire.

Comme suggéré par le nom de l’Institut Convergences (Agriculture Numérique pour l’Humain), les challenges à relever concernent à la fois l’arrivée et l’interaction des TIC avec l’agriculture et la gestion des exploitations (économie, gestion et problèmes sociétaux), et la conception de nouveaux dispositifs, modèles et outils TIC pour un usage agricole à toute échelle (technologie, création de connaissances et modélisation. Ces challenges sont liés: une meilleure compréhension de la diffusion et des acteurs des TIC changera la manière dont sont conçues les nouveaux services des TIC. A l’inverse, de nouveaux modèles et dispositifs TIC faciles à employer et co-construits avec les agriculteurs et conseillers offre à ces technologies une diffusion facilitée. Pour autant, à l’heure actuelle ces aspects sont resté séparés. L’originalité de #DigitAg relève des interactions de ses divers membres pour apporter une réponse à des objectifs scientifiques et technologiques qui ne sont généralement pas abordés dans les projets classiques, même multidisciplinaires. Les objectifs sont attribués à chaque axe de recherche :

Axe 1: Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et monde rural. L’objectif est de comprendre l’influence des NTIC sur les sociétés rurales.

  • Comprendre la contribution des NTIC à l’amélioration de la gestion des territoires et des exploitations.
  • Comprendre comme les services liés aux NTIC changent le rôle des acteurs de l’agriculture et des services d’aide à la décision.

Axe 2: NTIC et innovation. L’objectif est de comprendre la création et les problèmes juridiques liés aux innovations des NTIC.

  • Comprendre comment réussir les innovations techniques et organisationnelles en agriculture numérique
  • Répondre aux problèmes légaux et éthiques de propriété intellectuelle des données et connaissances, étudier les conséquences sur le partage de valeur

Axe 3: Capteurs et acquisition et gestion de données. L’objectif est d’encourager le développement des capteurs et systèmes d’acquisition de données.

  • Conception de capteurs pour récupérer des données complexes (phénotypage au champ, maladies, état de la plante / de l’animal)
  • Développer l’acquisition “frugale” de données par l’emploi de smartphones et d’images satellites

Axe 4: Système d’information. L’objectif est de :

  • Faire progresser la conception des systèmes d’information en agriculture, avec les contraintes des masses de données et de l’interopérabilité.

Axe 5: Structuration du Big data agricole. L’objectif est la conception de nouveaux systèmes de fouille de données et de méthodes de visualisation étant adaptés aux caractéristiques des données agricoles et aux utilisateurs.

  • Concevoir de nouvelles méthodes de fouilles de données propres aux besoins des masses de données agricoles et de confidentialité.
  • Développer des méthodes visuelles et interactives pour l’analyse de données, conçues pour les non-spécialistes.

Axe 6: Modélisation et simulation. L’objectif est d’explorer de nouvelles voies d’intégrations et de vérification des modèles.

  • Faire progresser la modélisation génotype-à-phénotype par de nouvelles méthodes d’intégration des données et d’apports de connaissances
  • Développer des méthodes d’intégration des différents types d’information et de connaissances (venant des données, experts, modèles)
  • Quantifier plus précisément les incertitudes des modèles en agriculture.