La Chaire d’Entreprises AgroTIC


Quel rôle pour chacun dans l’agriculture numérique de demain ?

Pour les entreprises, quel positionnement choisir et quels nouveaux services développer au regard des besoins ?

Pour les exploitants, quelle valeur ajoutée attendre, quelle confiance accorder ?

Comment profiter au mieux de ces nouvelles opportunités et les intégrer au fonctionnement de l’exploitation ?

La chaire d’entreprises AgroTIC est un trait d’union entre le monde de la recherche et le monde économique.

Les écoles d’ingénieur.es Montpellier SupAgro et Bordeaux Sciences Agro, en collaboration avec Irstea, ont créé la Chaire d’entreprises AgroTic dédiée à l’Agriculture Numérique. Cette dernière a pour objectif de renforcer le lien entre la formation, la recherche et les entreprises impliquées dans l’agriculture numérique. Pas moins de 23 entreprises, coopératives, start-ups et PME sont partenaires de cette chaire unique en France.

Objectifs

  • Renforcer le lien formation-recherche-entreprises
  • Etudier les usages du numérique agricole, faire de la veille sectorielle
  • Etudier les nouveaux services, les technologies émergentes
  • Identifier les compétences recherche-entreprises-étudiants
  • Favoriser la diffusion des technologies numériques pour l’agriculture

Axes & actions

Suivre la transition numérique (recherche, usages et TIC dans les autres secteurs)

  • Faire fonctionner l’Observatoire des usages de l’agriculture numérique pour produire un état des lieux annuel, qualitatif et quantitatif, sur l’adoption et la diffusion des technologies numériques au sein de toutes les filières de l’agriculture française et, à terme, européenne.
  • Réaliser un Etat des lieux des besoins de formation des professionnels de l’agriculture numérique, toutes filières et tous métiers confondus (agriculteurs, techniciens, conseillers, etc.).
  • Organiser des Séminaires pour faire le point sur les applications et les usages d’une technologie spécifique en agriculture : état de l’art, tour d’horizon des produits et services existants, témoignages.

Explorer les potentiels des technologies émergentes

  • Organiser et animer le Challenge Innov’Agro pour intégrer les étudiants à une dynamique d’innovation et de créativité en leur demandant d’inventer de nouveaux services pour l’agriculture et/ou l’environnement. Au cours de cet exercice pédagogique, les étudiants de la formation AgroTIC travaillent en équipes pluridisciplinaires avec des étudiants d’écoles d’informatique et de commerce. Les étudiants et les entreprises impliquées profitent d’échanges privilégiés à l’occasion de cette exploration de technologies nouvelles.
  • Etudier les potentiels des technologies émergentes, en termes de nouveaux usages ou de nouveaux services. Les études seront conduites par les ingénieurs de l’équipe avec l’appui des ressources techniques des instituts porteurs et des partenaires techniques.
  • Mobiliser le Fond d’émergence de projets pour mettre en œuvre rapidement des ressources pour un projet nouveau et ainsi réagir de façon agile en fonction des opportunités et des actualités.

Identifier des compétences pour nouer de nouvelles collaborations

  • Attribuer la Bourse de « l’entrepreneur en agriculture numérique » pour soutenir un porteur de projet d’entrepreneuriat innovant en agriculture numérique.
  • Établir la Cartographie des acteurs de la recherche en Agriculture Numérique pour faciliter l’identification mutuelle de partenaires potentiels
  • Organiser des Visites collectives de laboratoires de recherche afin de faire se rencontrer les entreprises et les laboratoires dont les compétences peuvent les intéresser. L’équipe de la chaire identifiera les laboratoires et organisera les visites pour les professionnels et les étudiants.

 

Site de la Chaire AgroTIC

Contact : Léo Pichon (Montpellier SupAgro)