#DigitAg présente ses travaux à Stéphane Travert, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation


Ce jeudi 30 novembre chercheurs, étudiants, enseignants et entreprises impliqués dans l’institut, ont reçu Stéphane Travert, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation pour lui présenter ses premiers travaux sur le terrain, au “Mas numérique”, Domaine du Chapitre de Montpellier SupAgro à  Villeneuve-les-Maguelone (Hérault). Retour sur cette journée riche d’échanges,

 

 

Au programme des présentations du triptyque Recherche-Formation-Innovation de #DigitAg, pas moins de 4 présentations d’étudiants, coeur du dispositif :

 

  • 3 doctorants de la première promotion #DigitAg ont exposé leurs sujets de thèse : Laura Tomasso (droit des données agricoles), Baptiste Oger (statistiques et agriculture de précision pour  estimer le rendement et aider le viticulteur à améliorer la gestion de sa vendange) et Corentin Leroux (thèse Cifre labellisée #DigitAg sur la construction de cartes de rendement en grandes cultures),
  • l’équipe lauréate du Challenge InnovAgro portée par la chaire AgroTIC était représentée par Martin Verdier (PolyTech) pour le projet Chass’Am, effaroucheur de sangliers, et Léo Pichon, responsable du Challenge.

 

 

De nombreuses innovations en agriculture numérique ont fait l’objet d’échanges et démonstrations par :

  • les lauréats du #DigitAg challenge 2017 :
  • PulvEco, solution numérique pour réduire les doses de phytosanitaires en viticulture (équipe IFV-Irstea avec Mathilde Carra, Xavier Delpuech et Adrien Vergès)
  • OuiAg, comparateur des performances agro-économiques pour des agricultures durables (équipe SMAG Studio digital – Permagro, avec Clément Fraigneau et Guillaume Vigneron)

 

  • Thomas Crestey a montré à Stéphane Travert le fonctionnement en temps réel de 2 outils numériques parmi ceux des entreprises partenaires du Mas numérique :
  • La station météo connectée (réseau de capteurs) d’Agriscope
  • Le système Picore de Sika, système embarqué et connecté pour réduire l’utilisation des pesticides.

Cela a aussi été l’occasion pour Nina Lachia d’exposer les objectifs et études de lobservatoire des usages en agriculture numérique.

Séquence souvenir : Stéphane Travert dévoile la plaque #DigitAg réalisée pour l’évènement.

 

L’Institut Convergences #DigitAg, inauguré le 30 Juin 2017 est un institut sans mur porté par Irstea qui regroupe les forces de 17 partenaires publics et privés dans l’objectif de construire le futur du numérique en agriculture, en mobilisant la recherche, l’enseignement et l’innovation. Avec un support financier du PIA de 9,9 M€, plus de 300 chercheurs, enseignants-chercheurs et ingénieurs, et une coordination forte avec les autres dispositifs montpelliérains contribuant au numérique (EquipEx GeoSud et PHENOME, i-site MUSE, Mas Numérique, Chaire AgroTIC, Montpellier FrenchTech), c’est une force de frappe inédite au niveau mondial.
Voir aussi :

Contact : carole.giansily [AT] irstea.fr