Atelier Axe 4 “Système d’information, stockage et transfert de données”, 1er décembre 2017


Le premier atelier de l’axe 4 de #DigitAg “Système d’information, stockage et transfert de données a réuni une quarantaine de scientifiques en gestion de données et de connaissances, et à l’interface avec le domaine de l’agriculture. Retour sur la journée.

Présentations à télécharger

 

  • Patrick Valduriez a présenté l’état de l’art et les grands défis liés au Big Data. Il a introduit les grands enjeux de la science des données et illustré les opportunités, les bénéfices mais aussi les risques relatifs au développement du Big Data.
  • Pascal Bonnet a  présenté les grandes spécificités des données agricoles et des problématiques pour le partage de ces données. En particulier, il a recensé les mécanismes pour rendre les communautés scientifiques plus collaboratives sur leurs données. Pascal a souligner la nécessité et l’importance de développer la production de data papers.
  • Théo-Paul Haezebrouck nous a présenté l’organisation, le rôle et les fonctionnalités de la plateforme API-AGRO. API-AGRO permet à une communauté large autour de l’agriculture de disposer d’un portail de données et de services afin de faciliter l’accès aux données agricoles et favoriser de l’innovation notamment grâce à l’organisation de hackathons (prochaine session  en février 2018 > appel à projets ouvert jusqu’au 12 janvier).
  • La présentation de Sandrine Auzoux a permis de faire ressortir toutes les spécificités des données expérimentales en agro-écologie. Sandrine a ensuite décrit les exigences et les pratiques associées comme l’utilisation de vocabulaires
    contrôlés. Enfin, Sandrine a conclu sur la nécessité d’harmoniser les ensembles de données et sur la qualité de ces données.
  • Pour finir cette série d’exposés, Marie-Laure Mugnier a introduit la notion d’ontologie. Au travers d’exemples concrets, elle a  démontré l’intérêt des ontologies pour partager, expliciter et raisonner sur  des données et des connaissances afin d’en améliorer l’exploitation. Marie-Laure a ensuite décrit comment médiatiser l’accès  à des sources de données très hétérogènes.
  • Des échanges qui ont suivi ressortent plusieurs thèmes : les aspects juridiques, la gestion de l’hétérogénéité des sources, les modes d’organisation et les acteurs autour des ensembles de données… Ces thèmes seront l’objet d’ateliers et  de rencontres.

 

Lieu : Maison de la Télédetection, Bâtiment Adret, salle Saltus (500 rue JF Breton – https://goo.gl/maps/t4rDgVHTWuC2)

  • Déjeuner de 12:15 à 13:15
  • Visite de la station de réception directe d’images satellite (Equipex GeoSud) de 13h15 à 13h45
Contact scientifique : maguelonne.teisseire [AT] irstea.fr et pascal.neveu [at] inra.fr